Le forum officiel de SoleilRouge

Bienvenue sur le forum officiel du jeu.
 
Revenir au jeuRevenir au jeu  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Magie des Ancêtres

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Fusa
Samouraï


Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 15/07/2007

Magie des Ancêtres - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Magie des Ancêtres - Page 3 EmptySam 1 Mai - 22:12

Bon on m'a conseillé de résumer alors c'est parti (partie 2) :

- Voit le "faux nihon" mourir en 2 coups.

- devient karo Kuma, Soeki étant un boulet et Asami une arriviste qui prend l'arme de clan sur le cadavre de Kaneda.

-tue 2 amis victimes de la magie ancienne sur utilisée.

- se fait embobiner par Fujiwara son shogun pour combattre les Torayama etc, mais laisse la vie sauve à des Torayama venu chercher un remede pour soigner le vrai nihon d'un empoisonnement.

- se rend compte des futilités de la cours Karasu et Seigikami et la perte de temps à se préparer pour faire une attaque frontale et manque de tuer un Seigikami casse couille, menaçant de partir avec ses 2000 ashigarus et ces 9 kuma sous ses ordres.

- laisse mourir Asami et fait tomber avant une Kitsune venu dire que le vrai Nihon était vivant. Première rencontre avec Eo, Mizuki l'attaque sans ordre alors que Takara l'a provoqué en duel... Eo survit.

- insultes devant la porte de kyuden Torayama, combat épique mener de main de maître par Fusanori et Seiryoku, les 2000 ashigarus Kuma ayant lancés un cri de guerre et ont fait trembler la terre pour affaiblir la confiance de l'ennemi!

- Mort de Naka chez les kuma dans la bataille, assassin d'Asami enlevant un poids à Fusanori sur le devenir de Naka, qui a cette époque était un très bon guerrier.

- Arrivée de la daimyo Ryushin, Fujiwara se fait assassiner, et les combattants de la bataille des portes Torayama se font téléporter à Kyuden Yatagarasu ou Fujiwara vient de se faire assassiner.

- Fusanori s'excuse auprès d'Eo et demande début d'un contact d'Eo avec Fusanori, elle lui offre un cadeau après qu'il se soit excusé, Mizuki se rend chez les Kitsune pour punition.

-Fusanori est nommé daimyo d'un clan sans kyuden, perdu par manque de samourais présents au kyuden a cause de l'attaque d'un jeune Oni que Fusanori fera saigné a mort plus tard!
Revenir en haut Aller en bas
Kalou
Shogun
Kalou

Nombre de messages : 258
Age : 38
Date d'inscription : 07/06/2007

Magie des Ancêtres - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Magie des Ancêtres - Page 3 EmptyMer 12 Mai - 17:09

Saru Daijiro (Saru)

Simple bushi sans ambitions particulières, rien ne prédestinait Saru Daijiro à devenir une figure de l'Empire.


A la suite de concours de circonstances, le jeune bushi fraichement sorti des montagnes de son clan se trouve impliqué dans la guerre civile accompagnant le retour au pouvoir de Nihon et la disparition du clan Yatagarasu.

Devenu fervent partisan du Nihonnisme suite à sa rencontre avec l'Empereur, qui lui accorde sa confiance, il accepte humblement le poste de daimyo Saru que Nihon lui offre plusieurs années plus tard.

La disparition, peu après, de celui-ci et de la majorité de son propre clan laisse le nouveau daimyo dans une situation émotionnelle difficile. Il se consacre dès lors au bien être de son clan qu'il doit reconstruire et à la sauvegarde de l'Empire. Restant globalement neutre dans les conflits qui surviennent, il s'attire bien des inimités en critiquant ouvertement le comportement belliqueux des autres clans qui minent les forces vives de l'Empire par des querelles intestines.

Bien que cette idée lui déplaisait fortement à titre personnel, il restera également connu pour avoir autorisé la reprise des pratiques de culte aux Kamis, proscrites par l'Empereur. Il voyait là un mal nécessaire à l'évolution et à la survie de l'Empire, alors qu'il devenait évident que Nihon ne serait plus en mesure de revenir guider son peuple. Il trouve la mort après 13 années de règne, juste avant que l'empire ne rentre dans une nouvelle époque de douloureux changements.



D'un naturel patient et bienveillant, Daijiro pouvait également se montrer intransigeant et céder à des accès de colère parfois violents. Ces colères se manifestaient en général face aux irresponsables et aux intrigants.
Paternaliste, il considérait son clan comme sa famille et le défendait âprement tandis qu'il dédaignait les attaques contre sa personne.
En dépit d'un coté traditionaliste, il jugeait que celui-ci ne mènerait qu'à la perte irrémédiable de l'Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Faya
Samouraï
Faya

Nombre de messages : 124
Age : 38
Date d'inscription : 23/10/2008

Magie des Ancêtres - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Magie des Ancêtres - Page 3 EmptyMar 18 Mai - 17:42

Bon c'est long mais j'ai la flemme de résumer Razz

Kumatsune Shunsuke - Kitsune Shunsuke - Shunsuke (392-436)


Né en 392, Shunsuke connait une enfance heureuse, mais sans son père, mort à la bataille de Kyuden Torayama en 398.
sa mère le place alors sous l'éducation d'un sensei nommé Takezo, qui le formera selon les préceptes du Shu Ha Ri, qui fera de lui un hittokiri dès son gempukku

Shunsuke n'a que 15 ans lorsque débute l'ère dite des trois shoguns. De lignée Kitsune, ses premières années au sein du clan Kumastune sont difficiles. Le jeune homme est discret, il a du mal à s'intégrer, et ne fait pas de vagues.
Mais son avenir est néanmoins tout tracé, son père l'a nommé "celui qui protège", il en fera sa profession de foi durant tout sa vie, pour ceux qu'il aime, son clan, sa famille...gardant pour lui le rêve secret d'atteindre un jour le mushin, ou découvrir les secrets du bankai, pour toucher le perfection.
Il ne fait partie que de l'arrière garde lors de la bataille des sources du fleuve rouge, et se distingue peu, seulement par quelques patrouilles, sauf en menant lui même une mission dans le sud, qui rapportera les matériaux qui permettent à Karasu Kanjiro de forger le fameux Yukaku pour Fusanori.

Mais la paix ne dure qu'une dizaine des années où notre héros travaille dur pour devenir yojimbo, et lorsque Eo, dame de clan de Fusanori, se sent menacée et quitte Kyuden Kuma, Shunsuke la suit à la tête pour la première fois d'une troupe d'ashigarus.
Taicho discrêt, ce dernier arrête l'auteur d'une première tentative d'assassinat sur Eo aux portes de shiro Banken. Quelques heures plus tard, il assiste à la colère de Fusanori, qui dans sa fureur, après avoir éliminé Kumatsune Masakage, fera payé le seppuku du premier assassin à sa karo.
L'Ours Impérial l'envoye alors dans le sud, toujours à la tête d'une troupe, comme bras droit de Kumatsune Mizuki, shuno.
Une attaque menée par Yachu Kyoujin est organisée en terres des Ombres, dont Shunsuke fait partie. Il y tombe au combat dans la fameuse embuscade face à Ryu No Oni, où Yachu Ruri et le daimyo Yachu Kyoujin se distinguèrent notamment. Puis il se replie, en portant un de ses compagnons à l'abri. L'empire a perdu la bataille, mais la frontière a tenu bon.

Alors que le puissant clan Kumatsune éclate, à son retour à Kyuden Kitsune, qu'il n'avait pas revu depuis des années, il est nommé shuno du clan Kitsune, sous les ordres du fils d'Eo, Kitsune Toshiro.
Doyen du clan aux côtés d'Aya et d'Haruki, il prend de l'assurance dans sa nouvelle tache, et commence à se lier avec Kitsune Asami, jeune courtisane, alors qu'ils se rendent ensemble au tournoi de l'Aurore.
Shunsuke profite de son voyage vers le nord pour parfaire son entrainement, et à son retour du dojo des cings pics, il est fait yojimbo dans le hall des ancêtres Torayama, où il fait don de son tachi à une des ses jeunes soeurs, Shigure. Son retour est difficile, et la délégation arrive au point nommé au milieu des plaines pour sauver ses frères Kitsune, accompagnés de Karasu, submergés de bakemonos. Ce combat remporté, à peine rentré à la maison, il se distinguera une nouvelle fois en sauvant cette fois le tout jeune Seigikami Gaisen, et son escorte, aux côtés de Toshiro, menant ses ashigarus à la victoire.

Quelques temps plus tard, alors que le clan Yachu pleure la mort de Kyoujin, Toshiro décide d'envoyer des renforts au sud, mais la rencontre du shogun, Karasu Shunbin, va tout changer pour Shunsuke à Shiro Banken. Le shuno se retrouve placé à la tête du front Yachu, menant dans un premier temps les renforts Kitsune et Karasu, avant d'unifier avec autant de tact possible les forces Kuma et Yachu déjà sur place. Mais ses efforts d'unité sont vains, puisque trois jours après leur arrivée, alors que les Yachu sont en pleine cérémonie funéraire, l'armée menée par Ryu No Oni, attaque shiro Kekkai où les forces impériales se battaient contre des bakemonos.
La bataille semble perdue d'avance, et Shunsuke sera une des premières cibles tombées par le dragon en personne. Très grièvement blessé, il est emmené en terre des ombres par maladresse, et sauvé par son ami Kitsune Daiki, qui le ramène heoïquement aux portes de Kyuden Yachu. Les survivants dont il fait partie s'organisent, et Shunsuke mènera la population vers le nord, défendant l'arrière garde de leur convoi durant le trajet.

Les années qui suivent, alors qu'Asami lui a donné deux jumelles, puis un fils, il participe à la construction du mur.
Son premier vrai duel de iaïjutsu a lieu face à une jeune fusui de son clan, qu'il emporte cependant de justesse.
Puis il devient membre de l'Ordre de Kyuyaku après un long séjour à Kyuden Karasu, finalement autorisé à user de la magie ancienne, où il prend plaisir à converser longuement aux côtés de Karasu Koshiro. Un retour au dojo des cinq pics lui permet d'affiner toujours plus son talent pour les arts martiaux.

A la mort de son daimyo, Toshiro,le clan Kitsune se retrouve alors sans chef et sans officiers durant de longues semaines, le kyuden au bord de la révolte, et Shunsuke assure la transition aux côtés d'Haruki...s'occupant des affaires du clan et des jeunes comme il peut.
Kuma Ikko, demi sœur de Toshiro, est finalement choisie à la surprise générale pour lui succéder, ce qui soulève une petite polémique en interne. Mais Shunsuke retrouve sa place de shuno, alors que sa compagne devient karo.
Les comptes du clan n'en restent pas moins au plus bas, et après une périlleuse mission dans les montagnes à l'ouest, Shunsuke ramène les impôts de certains heimins, n'y laissant que son cheval mystérieusement assassinné, ce qui lui vaut un retour en grâce au kyuden, Ikko le faisant protecteur du clan, et lui offrant le médaillon du Nin'ku.
Mais Shunsuke a eu vent de tractations politiques dans son dos pendant son absence, et provoque son vieil ami Haruki, estimant qu'il l'a trahit. Vainqueur du duel une nouvelle fois, cette fois sans appel, il se réjouit néanmoins que son frère survive de peu à la confrontation.

Shunsuke se rend plus tard à Kyuden Karasu, qui réunit tous les alliés du shogun. Shunbin le fait messager officiel, lui confiant la difficile mission de se rendre au plus vite à Kyuden Torayama pour quelques détails, mais surtout pour donner l'heure et le lieu de la bataille aux fils du tigre.
Mais le shuno est attaqué par de nombreux bandits dans le bois du saule, ce qui lui fait perdre un temps précieux, alors même que les forces Torayama se sont mis en marche, un peu plus au nord, le contournant par les montagnes. Il trouvera alors la ville vide, et en proie à la révolte
.
Il rentre ensuite à Kyuden Kitsune, le sachant presque vide de toute présence, afin d'y maintenir l'ordre, alors que la bataille au bord du lac devant Kyuden Karasu se termine.

Quelques temps plus tard, alors qu'Akira, fils de Toshiro et de Mieko, est nommé daimyo, il entre en disgrâce auprès de son jeune chef, lorsque Suzannoo-Wu-kami vient réclamer vengeance pour la mort de Tsukiro, qu'il a tué lui même en duel .
Le kami n'est pas dupe, et s'en va très en colère après avoir obtenu pour réparation un maigre duel face à un jeune hittokiri, Masurao.
Shunsuke fait alors office de yojimbo pour son nouveau daimyo lors de sa visite chez les Seigikami. Il mène par la suite des patrouilles de routine au bois du Renard, s'occupe de la formation des jeunes Kitsune, et notamment de son kohai, Kitsune Tamashii, à qui il fera don d'un superbe domaru. Grace au don de toutes ses économies, Kitsune Yakatamo sera également promue akyudo.
Ses jours au kyuden lui permettent également d'écrire un ouvrage martial sur le Shu Ha Ri, disponible aujourd'hui au dojo de kyuden Kitsune.
Mais lorsque Shunsuke, prévenu que la patrouille de son ami, Kitsune Toyohashi, est tombée sous l'assaut de bakemonos dans le bois du renard, le tout nouveau Maitre de la technique du Renard, prend l'initiative de se porter à leur secours aux côtés des Kuma. Et après avoir erré à la recherche d'une jeune éclaireur, probablement partit en terres des ombres, où lui même est allé voir, il revient au kyuden avec de précieuses informations cartographiées.

C'est alors qu'Akira lui demande de faire seppuku, pour avoir mis le clan en grave danger. Shunsuke refuse devant ce qui n'est qu'un sale prétexte pour lui faire payer son erreur chez les Torayama.
Avant de s'en aller comme ronin, il remet ses économies et son précieux attirail de guerre à ses anciens compagnons, et s'en va trouver Suzanoo-Wu-kami au chantier naval, pour réparer cette ultime erreur, apaiser le courroux du kami envers son clan, et laver son honneur en tombant les armes à la main, comme un hittokiri, comme un Kitsune, comme un yojimbo....

C'est là-bas qu'il trouve la mort, à 44 ans révolu, alors en passe de devenir une légende vivante..... ultime clin d'œil du destin à son rêve de gamin.


En résumé, Shunsuke fut un touche à tout, aussi à l'aise au combat, à la tête de troupes qu'à la cour ou sur la route, voyageur hors pair, visitant les quatre coins de l'empire. Yojimbo compétent dans de nombreux domaines, il excellait tout particulièrement dans l'art de l'esquive, mais fut un combattant agile et endurant, doué en kenjutsu, en iaijutsu, et loin d'être maladroit en rhétorique ou étiquette. Souvent taicho à la tête de ses braves, ou encore à donner de son temps pour former les jeunes...
Compagnon jovial, adepte du saké, il marqua les mémoires pour sa générosité au sein de son clan, sa solidarité, et la multitude de combats, aventures ou intrigues plus ou moins heureuses auxquelles il y prit part, vivant sa vie comme il l'avait toujours souhaité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Magie des Ancêtres - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Magie des Ancêtres   Magie des Ancêtres - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Magie des Ancêtres
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» La magie de la Funk ..!
» Tchaikovsky-La Dame de pique
» Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]
» La Cdthèque de Ptitbouchon
» tarantula

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel de SoleilRouge :: LES FORUMS GENERAUX :: PAPOTAGES DIVERS-
Sauter vers: